Le DossierSport

Titi Koné, le roi de la jongle

Son habilité à maîtriser le ballon aurait pu lui ouvrir les portes d’une carrière professionnelle dans le football. Mais Addoul Koné plus connu sous le nom de Titi Koné, petite vingtaine a décidé de prendre un autre chemin : Celui du foot freestyle. Une discipline libre qui mêle l’acrobatie, la jonglerie et la gymnastique.

Champion d’Afrique de de foot-freestyle en 2018, Titi Koné a participé à de nombreuses autres compétitions internationales et même s’il n’y est revenu avec des lauriers, le jeune prodige a réussi à remporter le cœur des amateurs de la discipline. La preuve, les longues séances d’autographe auxquelles il s’est soumis à la fin de sa prestation lors du championnat du monde de football freestyle à Paris en Mai 2018.

Simple, joyeux et créatif, Titi Koné n’a pas encore eu la reconnaissance qu’il mérite. Son art savant mélange de foot et de danse souffre encore du manque d’intérêt des médias et des autorités pour les activités sportives dites mineures. Ce jeune virevoltant et instinctif participe régulièrement à des démonstrations publiques dans certains centres commerciaux et gratifie le public avant certains matchs de football du championnat national ivoirien sous les regards admiratifs des spectateurs massés dans les gradins. Ses jongles et ses acrobaties font sensation. Titi Koné est incontestablement un magicien inspiré, un virtuose avisé qu’il est impressionnant de voir conférer avec son ballon.

Maury Legran

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
44 ⁄ 22 =


Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :