Le Portrait

Ramatoulaye, pour le meilleur et pour le rire.

De son vrai nom Amani Koffi Mathieu, Ramatoulaye est indéniablement, l’un des humoristes les plus rayonnants de la nouvelle génération. Des prix, il en enquille depuis sa révélation au grand public lors du spectacle de la RTI, Bonjour 2011. Meilleur humoriste aux Awards du Coupé Décalé 2016, Meilleur humoriste de l’Afrique de l’ouest au City d’or 2017, meilleur humoriste au African talent en 2017, meilleur humoriste de l’année au African Tunisia talent en 2018, le prix Héros du Mérite en 2018, le Grand Prix Ivoire Humour décerné en 2018 et enfin le Grand Prix Ivoire 2020 du meilleur humoriste.

Six prix au total et pourtant, dans le parcours de Ramoutalaye, rien ne laissait présager qu’il réussirait dans l’humour. Son rêve, c’était d’être chanteur. Après une brève scolarité, il tient la boutique de vente de cassette du paternel. La musique, il en écoute à longueur de journée. Ainsi, lui vient l’idée de monter un groupe avec un copain. Tous les deux vont se produire lors de bals de fin d’année dans les lycées et collèges de Tiassalé, sa ville natale. Mais aussi dans les patelins environnants. Puis un jour, il abandonne tout et se rend à Abidjan à la recherche d’un producteur. Mal lui en prend. Son contact ne daigne pas décrocher ses coups de fil. Le voilà seul dans la métropole, sans un sou vaillant. Sa survie, il la doit à sa débrouillardise.

Les matins, il part sur les chantiers pour faire l’aide-maçon et les nuits, il danse devant les maquis et bars. Les difficultés du quotidien, l’éloignent lentement de son rêve de chanter. Sans feu, ni lieu, il songe à retourner à Tiassalé quand le destin lui tend une perche. Une dame qui l’avait pris en sympathie, lui confie le rôle de Disc-Jockey de l’établissement de nuit qu’elle vient d’ouvrir. Ramatoulaye devient DJ. Et commence à se faire un nom dans le milieu de la nuit.

C’est ainsi, qu’un ami qui le trouve drôle lui suggère de devenir humoriste. Ramatoulaye rejette cette idée qu’il trouve saugrenue. Mais, plusieurs personnes lui feront la même suggestion. C’est décidé, parallèlement à ses animations, il fait des blagues potaches et la clientèle en réclame toujours. Et sa réputation de Dj-humoriste se construit. En 2011, il est contacté pour animer la première partie du plus grand spectacle d’humour du pays bonjour 2011. Il fait sensation. C’est la révélation. Un humoriste est né. Et les spectacles s’enchaînent ici, dans la sous-région mais également en Europe. Chez Ramatoulaye, ce qui plaît, c’est le naturel, la candeur, l’impression que les textes ne sont pas préparés et pourtant, ils le sont. C’est aussi, sa capacité à improviser, la bonhomie qu’il dégage et cette façon si singulière de conter ses histoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 6 =


Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :