Musique

Qui va nous sauver ? Le dernier opus de Ismaël Isaac.

Ismaël Isaac est avec Alpha Blondy et Tiken Jah ce que la Côte d’Ivoire a enfanté de meilleurs dans la musique reggae. Il fait parti de ceux qui ont donné une couleur bien ivoirienne à ce rythme musical venu de la Jamaïque, le Mandingo Roots comme il se plaît à nommer le type de reggae qu’il pratique. Par sa qualité, Qui va nous sauver, dernier né de son cru, Ismael Isaac vient confirmer si besoin en était encore, qu’il est un grand artiste. Tout y est dans cet album de 16 titres. La voix, les textes et un magnifique arrangement. 16 titres d’une richesse étourdissante et quand John Yalley créateur- concepteur s’invite sur cet album, c’est l’orgasme auditif. Six ans après la sortie de Je reste, Ismael Isaac offre Qui va nous sauver. Un véritable travail d’orfèvre dont les cuivres ont été enregistrées à Paris et le mastering réalisé à Londres.

 Depuis son premier album sorti en 1986 avec les frères Keïta, le Ganganba de Treich s’est imposé comme un chanteur d’une qualité vocale extraordinaire. Mais pas que. C’est aussi un artiste de texte dont les messages bouleversent, rehaussent, apaisent et guérissent. Seul bémol, il faut comprendre le malinké ou le nouchi, l’argot local pour décadenasser ses chansons. Cela dit, même si on n’est pas locuteur de ces deux idiolectes, la qualité musicale laisse l’esprit s’abandonner dans la félicité.

Courez vous procurer le titre Qui va nous sauver avec en sous-titre Yôrô Magne, Srha Kagne qui signifie en malinké malgré les difficultés de la situation, la voie est bonne. Comme à son habitude, c’est un album plein de sens qui mêle musique délectable à des messages profitables. Outre, la collaboration avec John Yalley, il y’a aussi l’intervention de Kady, la fille aîné de Ismael Isaac dont le talent précoce pour la chanson, augure des lendemains qui chantent.

Le lien Deezer de l’album: https://deezer.page.link/qNvNKCJLdShuVnCi8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :