Qu’est ce qui fait caler un moteur ?

Qu’est ce qui fait caler un moteur ?

À l’exception des voitures équipées du système stop & start, qui coupe automatiquement lorsqu’on ne roule pas afin d’économiser le carburant, le moteur d’une voiture, même arrêtée à un feu par exemple, continue de tourner au ralenti, à raison de 600 à 1000 par minute. Ce n’est que lorsque le nombre de tours par minute descend en dessous de 600 qu’il s’arrête. On dit alors que la voiture a calé.

 Ce contretemps se produit le plus souvent quand l’embrayage est engagé trop rapidement lors du démarrage. Cet embrayage est en effet constitué de deux plaques métalliques qui relient le moteur aux roues. Lorsqu’on pousse la pédale d’embrayage, on déconnecte ces plaques, et le moteur continue de tourner avec la voiture à l’arrêt. Mais, si on relâche la pédale d’embrayage et que les plaques se connectent alors que le régime (le nombre de tours par minute) est trop bas, le moteur n’a pas suffisamment d’énergie pour entraîner les roues. Résultat : il cale.

Pour éviter cela, il faut remonter lentement la pédale d’embrayage tout en augmentant le régime avec l’accélérateur. Une technique qui s’acquiert avec la pratique de la conduite et qui permet de faire avancer la voiture en douceur.

Maury Legran

Post a Comment

Résoudre : *
19 − 9 =