Musique

Nst Coffie’s, Une autre icône de la musique ivoirienne s’en est allée.

 À l’état civil, il s’appelait Ernest Koffi, mais était connu par les mélomanes sous le pseudonyme de Nst Cophie’s.

 Il était l’une des vedettes de la musique ivoirienne des années 80 et 90. Il s’était distingué par un style de musique particulier. Une sorte de disco aux accents tropicaux. ‘’Faya Largeau’’, ‘’Missié Bouaffo’’, ‘’Z à Z’’, ‘’Zôgôda N’zoué’’ ou encore ‘Zopio dance’ sont, entre autres, les titres qui ont fait le succès de ce chanteur.

Avec le succès, il avait, comme bon nombre d’artiste chanteur de son époque, décidé d’aller en occident, pour donner une envergure internationale à sa musique. Mal lui en a pris. Il n’a pu avoir la carrière à laquelle son talent le prédestinait. Vivant en Europe puis aux États-Unis, il avait disparu de la scène au grand dam de ses nombreux fans.

Et en ce 8 Mars, jour qui marque la journée internationale des droits de la femme, Nst Coffie’s a tiré sa révérence. Lui qui avait magnifié la mort par sa musique quitte la terre le jour où celles-ci célèbrent leur journée comme pour leur rendre un dernier hommage.  

Adieu l’artiste.

Maury Legran

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =


Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :