Musique

La « dream teen » ou les enfants stars de la musique ivoirienne.

Ils se font appeler MC One, Ramba junior, FR2D ou encore SK 07, et font de la musique. Du RAP pour être plus précis. Depuis quelques années, le paysage musical ivoirien a vu apparaître des teenagers. Visages poupins, dents de lait à peine tombées, ses gamins ont décidé de faire de la musique comme des grands. Et même, s’ils ne maîtrisent pas tous les codes de la musique, ils récoltent, un certain succès auprès des enfants de leur génération et même chez certains adultes.

Textes peu chiadés, vocodeur pour corriger les imperfections vocales, il n’en demeure pas moins un certain rythme qui plait et fait danser leurs admirateurs. Exception faite de MC One, le plus âgé de ces teenagers et étudiant depuis peu, tous les autres sont encore à l’école primaire. Soutenus par leurs parents qui ne voient pas d’inconvénients à ce que leurs enfants fassent la musique tant que cela ne se fait pas au détriment de leurs études.

Des teenagers qui font la musique n’est pas une nouveauté. Dans les années 80, il y’a eu Issa Sanogo, dansles années90, Belinda, et son fameux Belinda show qui a connu un franc succès. Il y’a également eu, les oiseaux du monde qui ont fait rêver toute une génération d’enfants. Sous d’autres cieux, il y’a eu Jordy qui eut un succès mondial, Alizée et bien d’autres.

Parvenu, à l’âge adulte et malgré le grand succès qui fut le leur, ils sont rares à avoir pu maintenir, le statut de star. Tous ou presque sont tombés dans les oubliettes de la mémoire collective et n’en ressortent que lors des soirées rétro. Beaucoup ont été pris dans la nasse des excès en tout genre. Et la déchéance a souvent succédé à la notoriété, le succès, et l’argent.

Le show-business c’est souvent fait fossoyeur des espoirs des aspirants à la gloire. Milieu déjà âpre, pour les adultes, il n’en saurait être autrement pour des enfants. Pour l’heure, JCD Mag leur souhaite, d’abord tout, de réussir leurs études ensuite le succès dans la musique.

 Maury Legran

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :