Comment vous mettre d’aplomb en ces periodes de fêtes?

Comment vous mettre d’aplomb en ces periodes de fêtes?

C’est bientôt, les fêtes de fin d’année et comme on le sait, celles-ci sont souvent accompagnées d’excès en tout genre. JCD Mag vous propose donc quelques astuces pour vous remettre d’aplomb après les fêtes.

L’argile, le bicarbonate de soude et le charbon végétal appartiennent tous à la pharmacopée traditionnelle depuis des siècles. Ces médications qui traversent le temps, génération après génération ont fait leurs preuves. JCD Mag vous propose quelques recettes:

L’argile un pansement intestinal

L’argile contient de la silice essentiellement, et de l’alumine. Elle absorde les gaz à l’origine des ballonnements douloureux ainsi que l’eau d’une diarrhée en cas d’intoxication alimentaire. Elle exerce aussi une certaine activité antibiotique car elle fixe les bactéries pathogènes. Enfin, elle cicatrise grâce à ses propriétés riches en minéraux (magnésium, potassium, calcium, fer et manganèse).

Le mode d’emploi:

Aux premiers signes d’inconfort, diluer une cuillerée à café d’argile dans de l’eau avec du citron. À prendre chaque matin, en cure pendant 10 jours.

Les précautions:

Elle doit être avalée à distance des repas pour ne pas diminuer l’absorption des nutriments essentiels, et des autres médicaments. Les sels d’aluminium présents dans sa formule contre-indique l’argile en cas d’insuffisance rénale.

Le bicarbonate, un anti-acide.

Le bicarbonate a la particularité de capter les ions acides de l’organisme, ce qui les neutralise. Au niveau du tube digestif, le milieu naturellement acide de l’estomac s’alcalinise et, en réaction, la muqueuse secrète davantage d’acides ce qui stimule la digestion.

Le mode d’emploi:

Deux possibilités pour optimiser la digestion, soit une demi cuillerée à café de bicarbonate alimentaire dans un verre d’eau, soit un grand verre d’eau de source bicarbonatée, une demi-heure avant le repas et un autre verre deux heures après le repas. Il neutralise l’acidité d’un reflux. Mais cet effet est fugace et le soulagement transitoire, en raison du rebond acide. Le bicarbonate rafraîchit également l’haleine en contrant l’acidité des aliments qui fermentent dans le ventre et sont source de mauvaises odeurs.

Les précautions:

Le bicarbonate de soude est en réalité allié au sodium, autrement dit le sel. Il est déconseillé pour les hypertendus au régime peu salé, les personnes qui prennent des corticoïdes, font de la rétention d’eau ou souffrent d’insuffisance rénale.

Le charbon, un detoxifiant.

Le charbon végétal est le produit de la combustion d’une partie d’un arbre ou de son fruit. Il est ensuite chauffé une nouvelle fois pour être activé. Ne reste alors que le carbone à l’état pur, capable d’absorber les gaz et de capter à sa surface les toxines et les bactéries possiblement pathogènes.

Le mode d’emploi:

Il réduit les ballonnements et degonfle le ventre pour un effet « ventre plat ». À raison de deux gélules, deux fois par jour, de façon ponctuelle, ou sur quelques jours le temps d’une gastro-entérite.

Les précautions:

Il ne distingue pas les bactéries des nutriments. Mieux vaut donc l’avaler loin des repas et des prises de médicaments. Par prudence, à éviter chez la femme enceinte et les jeunes enfants.

Maury Legran

Post a Comment

Résoudre : *
20 ⁄ 5 =